top of page

Vous avez oublié ce que veut dire se relaxer !


retraite spirituelle et laïque

Mon premier contact avec la relaxation en tant que pratique a été mémorable.


Lors d’une journée d'initiation à la sophrologie pédagogique sur Paris, j’ai vécu un moment de grâce dans un état de détente profond. Pour moi, c’était comme retourner à la maison. J’ai eu une impression de retrouvailles.


Le soir même, je faisais une séance d’initiation à ma compagne sans qu’il n'y ait aucune question de savoir faire, de légitimité ou de quoi que ce soit d’autres, etc. J’étais totalement à l’aise, dans ma vibration personnelle.


C’était tellement évident pour moi que depuis ce jour, je n’ai jamais cessé de transmettre et de réveiller cette nécessité de retrouver notre capacité naturelle de relaxation.


" L’être humain moderne à perdu sa capacité naturelle de se relaxer "

D'un simple regard sur notre monde, on peut que l’être humain moderne, particulièrement l’Occidental, croule sous les sollicitations, le stress en tout genre et l’agitation permanente. Cela a pour conséquence de nouvelles formes de troubles physique, émotionnelles et psychologique tel que le burn-out, la fibromyalgie, l'angoisse et l'anxiété chronique, etc. Les troubles liés au stress sont omniprésents dans le quotidien des hommes et femmes d’aujourd’hui.


L’engouement pour les pratiques de bien-être montre bien la soif grandissante de trouver des solutions à ces conditions de vie au goût amer.


Je vous propose de partir d’un fait pour illustrer mon propos qui va suivre : l’être humain moderne à perdu sa capacité naturelle de se relaxer !

"Une capacité de se détendre, pour se reposer vraiment"

C’est bien là le nœud, cela a été oublié. Il suffit de peu pour se rendre à l’évidence.


Tout d’abord, nous avons tous été bébé (cela, j’en suis sûr). Il suffit de regarder un enfant entre 0 et 3 ans pour voir que le corps en pleine croissance se tend et se relaxe aussi soudainement qu’un… Chat.


Prenons l’exemple du chat et de notre fascination pour sa capacité à être détendue en toute circonstance. Il arrive, il trouve son endroit et se pose tranquillement, totalement relaxé et alerte.


Autre exemple : le chien. Cela peut paraître moins évident puisqu’il ne jouit pas de la même notoriété en la matière que le chat, mais lui aussi se pose n’importe où. Sans dormir, il est capable de se relaxer pleinement avant de bondir sur le ….. Chat (encore lui).


Je m’arrête là, puisqu’à partir de ces 3 exemples, je peux avancer une hypothèse que chacun pourra s’empresser de vérifier : les mammifères ont une capacité naturelle de relaxation. Une capacité de se détendre, pour se reposer vraiment sans pour autant dormir.


Encore faut-il prendre le temps de se poser…



 

Une pratique de bien-être à dimension spirituelle

Je trouve important de souligner que la pratique de la relaxation est millénaire aussi bien dans les traditions occidentales, qu’orientales, principalement dans les domaines de la philosophie, la spiritualité et la religion.


J'en profite pour vous pointer du doigt que la relaxation est donc historiquement une affaire existentielle, de recherche d’absolu et de vérité. Intéressant non ?


La relaxation à regagner des lettres de noblesse à travers différentes pratiques du XXe siècle. Remise au goût du jour par des personnes tel que Georges Gurdjieff, Johannes Heinrich Schultz et son training autogène, Edmund Jacobson et sa relaxation différentielle, Roger Vittoz ou encore Alfonso Caycedo - le père de la sophrologie.


Ces personnes ont la particularité d’avoir replacé l’aspect relaxation en tant que pratique à part entière, et non plus seulement limitée à un moment de détente profonde que l’on peut ressentir lors d’un massage ou d’un bain de gong.


C’est donc tout un entraînement à la relaxation !

Qui dit pratique, dit répétition et régularité. L’invitation n’est donc pas de goûter la relaxation une fois de temps en temps, mais bien de réactiver des réflexes de relaxation similaire aux autres mammifères. En bref, on prend le temps de se poser, le mental se débranche et le corps se repose en profondeur sans pour autant tomber dans le sommeil. 


C’est donc tout un entraînement à la relaxation qui permet de retrouver cette capacité naturelle pour le moment endormi.


Pour une personne déconnectée de sa corporalité, c’est même un passage obligé pour remettre de l’harmonie dans ces espaces coupés et souvent dissonants.


Une pratique majeure de santé et d’épanouissement personnel !

Si on s’appuie sur une démarche de bien-être, les effets importants de la pratique régulière de la relaxation en font une pratique majeure de santé et d’épanouissement personnel.


Sur le plan physique, la relaxation psychosomatique permet la libération des tensions corporelles accumulées. En détendant consciemment les muscles et en pratiquant la respiration profonde, elle favorise la diminution du stress, abaisse la pression artérielle et renforce le système immunitaire.


Au niveau mental, la relaxation psychosomatique offre un espace pour la clarté mentale. En se libérant des tensions physiques, l'esprit se déleste également de nombreuses préoccupations, permettant ainsi une pensée plus claire et une meilleure gestion des émotions. Cette clarté mentale favorise une approche plus paisible et réceptive de la vie, encourageant une plus grande conscience de soi et une meilleure gestion du stress quotidien.


L'entraînement du corps et de l’esprit à visée spirituelle.

Si on regarde vers l’aspect spirituel d’un tel entraînement, il offre la réactualisation d’un fondement existentiel : vivre ce qui vient, comme ça vient.


La relaxation psychosomatique crée des conditions favorables à la concentration et à l'apparition de la méditation, de la contemplation. Une pratique régulière de la relaxation est une pratique spirituelle à part entière favorisant ainsi l'exploration des dimensions profondes de l'existence. Le lâcher prise qui en découle est une ouverture franche à vivre les choses telles qu’elles le sont. C’est une pratique de dévoilement de la conscience par la conscience.



Retrouver sa capacité de relaxation est donc un pilier fondamental de l'entraînement du corps et de l’esprit à visée spirituelle.


La relaxation est même un prérequis dans de nombreuses pratiques orientales tournées vers la réalisation du soi à travers la méditation. De nombreuses anecdotes mentionnent un besoin de retrouver la capacité de se détendre avant de pouvoir entrer dans un enseignement soutenu d’une voie spirituelle. Notamment, une histoire d’Arnaud Desjardins (auteur et enseignant spirituel français) évoquant sa rencontre avec un yogi indien lors d’un de ses voyages. À sa demande de transmission, le Yogi lui répond qu’il n’est pas prêt, qu'il a besoin d’une véritable structure et d’une capacité de relaxation pour vivre l'entraînement Yogi. Ce qui, apparemment, lui faisait défaut à ce moment-là.


Oser l'aventure de la relaxation


Pour me répéter, les Occidentaux que nous sommes ont bien besoin de retrouver notre capacité naturelle de relaxation. Ce besoin a permis l’apparition de méthodes simples, adaptées à nos caractéristiques propres.


Il n’y a aucune contre-indications à la relaxation. Ce serait comme contre-indiquer le fait de dormir. Pourtant, une vigilance particulière doit être portée pour les personnes en ayant des troubles schizophréniques et psychotiques. La pratique de la relaxation doit être pour eux, comme pour les autres, une pratique basée sur leurs propres capacités de concentration. Alors dans ce cas, il n’y a aucun problème. La capacité de concentration et l’autonomie sont les clés de sécurité de ces pratiques primordiales.


Un cursus intensif au service de cette réactualisation de la relaxation

Il est donc possible pour vous de commencer tout de suite. Toutefois, il n’est pas simple pour une personne n’ayant jamais eu de pratique régulière, de se lancer sans soutien et accompagnement. C’est pour cette raison que j’ai créé le cycle fondamental.


Fondamental est un cursus intensif au service de cette réactualisation de la capacité naturelle de relaxation. C’est aussi une initiation complète où enseignements millénaires et contemporains se mettent en synergie afin que vous puissiez vous déployer dans votre propre voie de cheminement spirituelle.

retraite spirituelle et laïque

En pratique, c’est 4 mois de plonger dans un processus pédagogique progressif de compréhension, de pratique personnelle et de prise de conscience. La transmission est étalée sur plusieurs sessions en présentiel et en distanciel, avec un accompagnement collectif et individualisé.


Déjà une centaine de personnes ont traversé ce processus sur ces 4 dernières années. Voici quelques témoignages de ce que peut apporter un engagement sincère dans le cycle fondamental.


Vous pouvez retrouver toutes les dates et informations concernant les "le cycle fondamental" sur ce lien : https://www.benjaminbouguier.fr/fondamental


Une pratique qui répond de manière concrète à tous les enjeux de la vie moderne

Pour clôturer cet article, la relaxation est une pratique qui répond de manière concrète à tous les enjeux de la vie moderne. À la fois, une pratique du quotidien pour gérer le stress et se ressourcer. Également, une visée existentielle en participant activement à créer les conditions propices pour que la conscience redécouvre la conscience….


L’essayer, c’est l’adopter…



Merci de tout coeur de votre attention,


Chaleureusement,

Benjamin








bottom of page